Impeccable de cheval

Le blog de Matendouce

Matendouce

Hammerhead - Duh, the big city

- Aucun commentaire

Hammerhead - Duh, the big city

Hum longtemps je me suis demandé ce que pouvais bien être du noise. Un courant musical qui, de part son nom, induit un bon paquet de décibels et de la disto à gogo bref une musique qui ne pouvait que me plaire. Pourtant petit fainéant que je suis, je n'ai jamais pris la peine de m'y intéresser jusqu'à ce que par hasard je m'intéresse à ‪Lightning Bol‬t avec leurs shows de malade en n'étant que deux. Le premier rendez vous avec le noise était réussi. Puis grâce à la magie d'internet et en allant de lien en lien je suis tombé sur un groupe plus ancien mais non moins bon: Hammerhead et surtout cet album ultime qu'est Duh, the Big City sorti en 1996 chez Amphetamine Reptile (label qui a signé Helmet, Melvins, Unsane ou Chokebore).

Hammerhead

Alors d'abord il faut savoir que Hammerhead est un groupe américain originaire du Dakota du Nord et formé au début des années 90, ils ont ensuite bougé sur Minneapolis. Il y a juste 3 gars dedans à savoir Paul Erickson (chant, basse), Jeff Mooridian Jr. (batterie) et Paul Sanders (chant, guitare). Entre 1992 et 1996 ils ont sorti 3 albums et quelques autres trucs comme des splits et des EP dispos en concerts. Le groupe s'est reformé en 2010 et a sorti un EP en 2011. Mis à part ça c'est un groupe pour lequel on trouve assez peu de choses.

Alors pour moi leur meilleur album et certainement le plus abouti est très certainement Duh, the Big City. Il a ce don de nous faire rentrer direct dedans dès la première chanson "Earth (I won't miss)". La voix est étrange, assez lointaine, la musique est finalement abordable, pas si hard que ça voire même assez audible. Les morceaux s'enchainent bien et me rappelle un peu Chokebore par moment.

Hammerhead sérigraphie

Bordel ça date de 1996 et c'est carrément un son qui n'a pas vieilli, toujours aussi puissant. Quand on pense que la même année au centre aéré mes comparses dansaient sur la Macarana de Los del Rio, Tic tic tac de Carrapicho et surtout Wannabe des Spice girls. Bien content de les avoir envoyé chier à l'époque.

Enfin bref il faut à tout prix écouter cet album et en particulier la première chanson "Earth (I won't miss)" ainsi que la cinquième "I don't know... Texas". Tiens ça tombe bien je les ai mises en écoute juste en dessous !



Écrire un commentaire

 Se rappeler de moi sur ce site

Capcha
Entrez le code de l'image :